Mon Whitmoor sweater blanc

Mon Whitmoor sweater blanc

J’ai eu un vrai coup de coeur lorsque mon amie Amandine alias The Yellow Knit Road m’a fait découvrir le modèle du pull Whitmoor de Amy Lowden disponible sur Ravelry. Le modèle ressemble à s’y méprendre au modèle de pull Paulin de chez Sezane sur lesquel j’avais déjà flashé l’hiver dernier.

Le patron Whitmoor sweater

 
J’aime particulièrement cette construction en yoke avec de la dentelle au niveau de l’encolure que je trouve ultra féminine. Il m’est arrivée toute une série d’aventure avec ce pull mais une fois sur mon dos, je l’aime à la folie !
 

J’ai choisi de la tricoter en blanc après avoir hésité une éternité avec la couleur camel. Je ne suis pas à l’abri de me tricoter une seconde version coloris camel pour cet hiver tant j’aime le résultat de cette première version.

Le patron est proposé uniquement en anglais mais il est tout à fait accessible car la dentelle se présente sous forme de diagramme très claire et décliné pour chacune des tailles.

Le patron propose la dimension du buste ainsi que la dimension du tricot fini par taille. J’ai confondu ces deux mesures et j’ai ainsi choisi une taille au-dessus de l’aisance recommandé de 12,5cm. Je vous invite à bien sélectionner une taille qui correspond à votre taille.

Le pull nécessite un mélande de 2 fils : un fingering (400m/100gr) et un mohair (210m/25gr) pour correspondre à l’échantillon. Mais je pense qu’avec 2 fils de mohair le rendu serait encore plus proche du pull d’inspiration Sezane et rajouterai encore de la douceur.

 

Pull Paulin - Sézane

La laine

Je voulais un rendu blanc et c’est pourquoi je me suis penché vers des laines plus industrielles qu’à mon habitude. J’ai opté pour la laine bb Merinos de Fonty en fingering et la laine Kid Silk de Drops pour le mohair. Le mélange est moelleux et bien chaud, mais moins doux qu’à mon habitude. Il sera tout de même parfait pour cet hiver avec son petit côté chic et passe partout en blanc.

Mes mésaventures tricotesque

J’ai tricoté le pull assez rapidement durant le confinement et même si j’avais eu un peu peur pour la taille lors d’un essayage intermédiaire, juste avant de la bloquer il m’allait parfaitement.

J’ai fait très attention lors du blocage, mais il s’est vraiment étendu ! L’essayage final était donc une catastrophe car bien trop long au niveau des manches et du corps. J’étais assez dépité, mais je ne voulais pas l’abandonner alors je me suis lancé dans une reprise.

C’est un processus un peu long, mais simple et très efficace ! Pour commencer, j’ai mis un fil contrastant sur une aiguille à laine et je suis venu reprendre les mailles plus haut pour diminuer la longueur des manches. Puis, j’ai détricoté tout le bout de la manche jusqu’à mon fil contrastant.
Pour finir, j’ai remis les mailles en attente sur le fil contrastant, sur mon cable de tricot et j’ai recommencer la fin de la manche. J’ai tricoté 2 rangs en jersey, puis j’ai attaqué les côtés torses 1/1.

J’ai utilisé la même méthode pour les deux manches et le corps du pull. Cela m’a pris quelques heures, mais à présent le pull me correspond parfaitement.

 

Récapitulatif du modèle

signature atelier svila
Aucun commentaire

Publier un commentaire