Bleuet dans les Cyclades

blog-couture-robe-bleuet

J’ai beau planifier mes projets coutures à l’avance la plupart du temps, il y a parfois de belles surprises qui font tout voler en éclat. Et cette semaine, je vous dévoile une jolie robe que j’ai eu le plaisir de tester à quelques jours de mes vacances et qui m’ont permis de réaliser de jolies photos de la robe portée à Santorin.

blog-couture-robe-bleuet

blog-couture-robe-bleuet

La robe Bleuet

Son nom vous dit peut être quelque chose, car il s’agit d’une réédition modernisée d’un des premier patron de la marque Deer and Doe. A l’époque je n’avait pas encore mis un pied dans l’univers de la couture, c’est ainsi avec plaisir que j’ai dit oui à l’équipe de Deer and Doe pour tester en avant première la nouvelle version de la robe Bleuet qui fait parti de la nouvelle collection de rentrée. Trois nouveaux patrons y sont proposés avec une jupe midi canon, une robe/haut en jersey moderne et grossesse compatible et la robe Bleuet.

Bleuet est une robe chemise à découpe princesse pour mettre en avant la silhouette et souligner les courbes féminines mais sans pour autant de ceinture nécessaire pour marquer la taille. Deux versions sont disponibles avec une première sans manche et une seconde avec mancherons et martingale en forme de noeud au dos. La coupe est épurée et parfaitement étudié pour être ultra confortable à porter tout en étant très féminine.

blog-couture-robe-bleuet blog-couture-robe-bleuet blog-couture-robe-bleuet blog-couture-robe-bleuet

Le tissu viscose

Une fois le patron sur la table de couture, j’ai hésité quand au tissu idéal à utiliser pour cette première version. La créatrice recommande une popeline, un chambray, ou un lin mais aucun tissu de mon stock ne ne me convenait et j’avais trop peu de temps pour dénicher le chambray rayé dont je rêvais. Je me suis alors dirigé vers les Coupons de Saint Pierre, ma référence qui m’a déjà sauvé plus d’une fois, et j’ai déniché cette viscose noire assez épaisse qui a un joli tombé plutôt lourd et met ainsi en valeur la forme en sablier de la robe. Facile à travailler, qui ne glisse pas et avec un tout petit pourcentage d’élasticité qui me fait encore gagner en confort, je suis ravie du rendue de ma petite robe noire.
Les 15 petits boutons nécessaires ont été achetés à la mercerie de Saint Pierre, pour se fondre dans la robe sans attiré l’attention, j’ai opté pour des boutons noirs tout simple.

blog-couture-robe-bleuet blog-couture-robe-bleuet blog-couture-robe-bleuet blog-couture-robe-bleuet

Les adaptations du patron

J’ai réalisé le patron dans sa version A sans manches dans ma taille habituelle, le 40 sans aucune modifications (pas même de longueur) et elle tombe parfaitement juste au dessus de mes genoux. Très agréable à porter, un brin sexy avec ses petits boutons à ouvrir selon ses envies. Les explications du livret sont limpides et les nombreux repères du patron en font un modèle facile d’accès et rapide à réaliser pour un rendu parfait.
Pour ajouter une petite touche, j’ai réalisé des surpiqûres à l’aiguille double autour de chacune des coutures de la robe pour souligner ses découpes princesses. Cela se voit assez peu sur du noir, mais j’aime beaucoup ce petit détail au rendu très propre.

blog-couture-robe-bleuet blog-couture-robe-bleuet blog-couture-robe-bleuet blog-couture-robe-bleuet

Ma petite robe noire se veut chic et féminine et me sauvera certainement la mise car je ne possède pas beaucoup de vêtement « habillé » et je l’imagine à merveille également en hiver avec une paire de botte camel et un perfecto rock.

signature atelier svila

4 commentaires

  1. Répondre
    couture en coulisse

    Ta robe est superbe !!!! Ça fait une très très jolie silhouette !!! Et j’adore tes chaussures !!!!

Laisser un commentaire