Belleville pour Noël

blog-couture-robe-belleville
Comme chaque année, pour noël je mise tout sur une jolie robe dans laquelle je me sens bien et qui est tout de même chic grâce à un tissu particulier. J’ai succombé une fois de plus à l’esprit portefeuille avec la robe Belleville de Louis Antoinette.
blog-couture-robe-belleville blog-couture-robe-belleville

La robe Belleville

Cette jolie robe fait parti de la collection sorti en septembre dernier et j’ai tout de suite beaucoup aimé sa coupe mixant l’esprit portefeuille avec une multitude de détails de plis et les poches si particulières. On est à l’aise grâce à l’élastique à la taille et la coupe met en valeur les morphologies avec son décolleté.
Aucune difficulté de réalisation grâce au livret très bien expliqué avec de nombreux petits schémas.
Il est indiqué 6h pour la coudre mais il est important de prendre son temps pour n’oublier aucun détails surtout si l’on souhaite pas réaliser dans un tissu fluide qui ne facilite pas la couture.
blog-couture-robe-belleville blog-couture-robe-belleville blog-couture-robe-belleville blog-couture-robe-belleville

La viscose Abstract mountain black

Je n’arrive pas à me détacher du noir et blanc dès lors que je veux être chic, et j’ai craqué sur cette viscose Abstract mountain black sur le stand de Cousette lors du dernier CSF en novembre. Je l’ai tout de suite imaginé pour les fêtes, fluide elle ne glisse pas et n’est pas transparente ce qui est idéal pour la réalisation de Belleville. Ses petits motifs me font penser à une nuit de noël avec une petite neige fine.

blog-couture-robe-belleville blog-couture-robe-bellevilleblog-couture-robe-belleville blog-couture-robe-belleville

Les adaptations du patron

J’ai réaliser la robe dans ma taille habituelle, mais j’avoue que je la pensais un peu plus loose lorsque je regardais la photo de présentation du modèle sur la couverture en version chambray. Elle est davantage près du corps mais on reste tout de même à l’aise. Le bas des manches 3/4 est par contre un peu serré, pour une prochaine version je réduirai le plis d’un centimètre ou deux.
De plus, j’élargirai la parti jupe de la robe de trois ou quatre centimètres car je le trouve un peu trop près du corps à mon goût. La taille qui se resserre grâce à la pose d’un élastique sur la marge de couture de la ceinture est astucieuse et surtout très rapide à coudre pour un joli rendu.
Je n’ai pas touché à la longueur de la robe malgré ma taille, c’est pourquoi je vous invite à réduire sa longueur de quelques centimètres si vous faites moins d’1,75m pour un joli rendu au-dessus du genou.
Le petite pression invisible est indispensable à coudre au décolleté si on ne souhaite pas oublier son côté pudique bien entendu.
Elle sera parfaite pour le soir du réveillon de noël en famille et je pense la refaire ce printemps tant le rendu me plait sans les désagréments d’une véritable robe portefeuille qui a parfois tendance à s’ouvrir avec le vent.
blog-couture-robe-belleville
signature atelier svila

4 commentaires

  1. Répondre
    Pauline

    Bravo! la robe est magnifique. Je viens de la coudre, mais le rendu n’est pas aussi beau. La partie poches m’a donné du fil à retordre…

    1. Répondre
      Julie Post author

      Merci !! C’est vrai que la poche n’est pas si simple à réaliser, cela aide si ton tissu ne glisse pas trop je pense.

Laisser un commentaire