Un duo de Magellan à volants

top-magellan-duo

Les volants sont sur le devant de la scène chez nos créateurs de patron chouchou et ce n’est pas le dernier né de Aime comme Marie qui va démentir cela.

Pour la première fois, nous avons eu le plaisir de tester son nouveau modèle juste avant la sortie officielle et c’est avec un plaisir immense que l’on a joué le jeu de nos deux versions de la blouse Aime comme Magellan qui nous font voyager, direction les beaux jours !

top-magellan-duo

Nous avons également eu la chance de pouvoir le tester avec la superbe sélection de tissu de chez Cousette, suite à sa collaboration avec Marie sur ce patron. Nous avons totalement craqué pour lui et nous avons donc réalisé deux versions bien différentes mais que l’on adore !
Vite, vite le printemps, pour que l’on décline encore ce joli modèle dans d’autres versions ;)

top-magellan-duo

L’avis de Julie

Ce n’est plus un secret, je suis totalement addict au tencel, que j’ai découvert récemment mais duquel je ne peux plus me passer !  Je n’ai donc pas pu résister à la sirène de la couture qui me réclamait une version dans cette superbe matière douce et naturelle de chez Cousette.

Le patron du top Magellan est parfaitement coupé, tombe très bien, s’adapte à tous les styles. Il sera donc l’allié parfait dès l’arrivée des beaux jours. Pour le moment, on se contente de le glisser sous un gros gilet mais ça nous fait déjà déjà voyager, le principal est là ;)

top-magellan-julie

J’ai fait quelques ajustements pour cette première version : rallongé de quelques centimètres les manches pour un rendu ¾ et élargi les volants que je voulais très présent. Sur le dos trois boutons pressions invisible ferment l’encolure délicatement.
Cela m’a permis de créer pour la première fois mon propre biais dans ma chute de tissu et de finir ainsi l’encolure joliment avec ce biais apparent mais qui se fait très discret.

top-magellan-julie

Une soirée est nécessaire pour coudre son top phare de l’été, la pose des fronces sur le col est la partie la plus délicate car la longueur des volants est importante et nécessite de la patience pour que les fronces soient régulières.
J’ai choisi de réaliser un petit ourlet pour finir le bord des volants, qui était également long à réaliser sur la longueur totale, mais d’autres finitions avec une surjeteuse notamment peuvent raccourcir ce temps et donner une fantaisie supplémentaire au top.

top-magellan-julie

Le rendu du tencel permet d’avoir de l’ampleur sur les volants, mais des matières plus légères comme de la viscose apportent un rendu tout autre. Les déclinaisons sont donc infinies et pourquoi pas le coudre dans une version sans manche pour une version encore plus été, ou le décliner en robe… Vous avez compris les idées ne manquent pas ;)

top-magellan-julie

L’avis de Mélanie

Alors que Julie commence à devenir accro au tencel, de mon côté je pense que c’est des volants dont je ne peux plus me passer. Il est vrai que ces dernières semaines, j’ai réussi à vous en glisser assez souvent avec mes blouses Indispensable et Brune de Delphine et Morissette.

Du coup, Marie ne pouvait que me combler de bonheur en nous proposant de tester cette nouvelle blouse si joliment accessoirisé d’un col à volant qui apporte un vent de fraicheur et de légèreté avant l’arrivée du printemps.

AimecommeMagellan-CousettexAimecommeMarie-Melanie

Pour ma part, je n’ai apporté que très peu de modification à ce modèle car il taille très bien et tombe parfaitement. J’aime beaucoup ces manches à mi-chemin entre la 3/4 et la courte, bien que l’on doivent les cacher sous de gros gilets en ce moment. J’ai simplement réalisé un petit ourlet sur le bas des fronces car je trouvais le rendu plus joli qu’avec un simple point surjet.

AimecommeMagellan-CousettexAimecommeMarie-Melanie

Pour sublimer cette blouse Aime comme Magellan, j’ai choisi une superbe viscose ivoire avec des minis trèfles marine en motif tout droit sortie de la boite à trésors de Cécilia de chez Cousette. Il s’agit, pour moi, de la matière idéale pour ce patron grâce à sa fluidité tout en étant assez lourde pour apporter un joli tombé.

Vu que la viscose a tendance à s’effilocher un peu, j’ai réalisé des coutures anglaises pour avoir de belles finitions sur l’intérieur également.

AimecommeMagellan-CousettexAimecommeMarie-Melanie

La réalisation demande un peu de temps et de la patience mais le résultat en vaut largement le coup. En effet, la superficie des volants est assez importante et donc nécessite de prendre son temps pour que les fronces soient réparties correctement sur toute la longueur. Le reste ne présente pas de difficulté car les explications sont claires et si on les suit correctement nous permettent d’obtenir une nouvelle blouse sans encombres.

Pour les finitions, j’ai préféré un biais non apparent au niveau du col et un petit bouton pour la fermeture dos à la place des boutons pressions.

AimecommeMagellan-CousettexAimecommeMarie-Melanie

Et vous, la Magellan fera t-elle partie de vos envies du printemps ?

signature atelier svila

5 commentaires

  1. Répondre
    Pauline

    Bravo pour vos versions. Je suis en train de finir la mienne justement…j’ai un peu de mal avec les finitions car je n’ai pas de surjeteuse…j’ai donc fait des coutures anglaises sur les côtés. Mélanie, tu dis en avoir fais également, uniquement pour les côtés ou pour le montage du volant?
    Merci beaucoup
    Pauline

    1. Répondre
      Mélanie

      Bonjour Pauline,

      J’ai réalisé des coutures anglaises que pour les cotés. Pour le volant, n’ayant pas de surjeuteuse, j’ai réalisé un petit ourlet tout autour du volant.
      J’espère t’avoir aidé :)

Laisser un commentaire