Mon expérience CAP couture flou #5 – Le bilan

cap-mode-vetement-flou

Les résultats sont tombés hier… Je suis admise au CAP Métiers de la Mode – Vêtement Flou ! Je suis plus que ravie et fière de cette belle nouvelle qui marque l’accomplissement de mes révisions et de ma passion pour la couture qui ne fait que grandir chaque jour !

diplome cap couture

J’ai décidé de me lancer dans l’aventure en lisant des articles de blogueuses, c’est pourquoi j’ai voulu partager avec vous mon expérience qui pourra je l’espère vous servir si vous souhaitez tenter le CAP couture l’année prochaine !

Je vous ai proposé de me poser vos questions sur Instagram et je vous en dit donc un peu plus les points précis qui vous interpellent.

Mes révisions

J’ai commencé les révisions sérieuses lorsque j’ai reçu ma convocation à l’examen, soit environ 1 mois avant l’échéance. Un mois cela paraît court, mais comme je couds très régulièrement au moins une fois par semaine, j’apprends et je me perfectionne tous les jours.
Je travaille 39h par semaine, alors il me restait un temps limité pour mes révisions, soit environ 2h par soir et environ 8 à 10h par weekend.
Il est vrai que ce dernier mois avant l’examen j’ai un peu mis en parenthèse le quotidien avec un peu moins de sorti et de marathon série. Mon fiancée est d’un patience infini et m’a beaucoup soutenu lors des révisions.

Vous pouvez vous y prendre bien plus tôt pour vous sentir prête et commencer à regarder la grille des éléments demandés lors de l’examen pour orienter vos révisions. Mon conseil est de coudre, coudre et encore coudre pour se sentir le plus à l’aise possible et surtout gagner en vitesse, ce qui vous sera bien utile car les 16h de couture passent en un rien de temps.

Mon niveau de couture

Cela fait 4 ans que j’ai débuté la couture, sans prendre de cours simplement en réalisant des patrons et suivant les explications des livres et vidéos de couture. Ce qui fait la différence est sans doute le fait de ne pas avoir peur de réaliser tous les types de pièces ! Manteau, veste, robe, pantalon, jupes, etc… lorsque l’on multiplie les réalisations en couture de styles différents, on apprend toujours une technique nouvelle ou une façon différente de monter une poche par exemple.

J’ai surtout progressé sur les points techniques et les finitions à la main notamment qui sont indispensable dans l’épreuve. On gagne en précision car lors de l’épreuve on est évalué au millimètre près !! Il faut donc être rigoureuse et suivre religieusement les consignes.

Les schémas techniques de la gamme de montage

La partie technique de l’examen est particulièrement bien expliqué sur les vidéos et supports Artesane et c’est là que j’ai découvert les schémas spécifiques d’une gamme de montage. J’ai dû regarder la vidéo qui les explique 2 fois au minimum et j’ai ensuite parcouru les anales des années précédentes pour comprendre la logique. Il s’agit d’une sorte d’alphabet, une fois que l’on a compris les caractères on peut arriver à déchiffrer ce que l’on nous demande assez facilement.

cap-mode-vetement-flou

L’épreuve en candidat libre

J’ai passé l’examen du CAP Métiers de la Mode – Vêtement Flou en candidat libre. Je n’ai donc eu aucune heure de cours ou support spécifique pour réviser, c’est pour cela que je me suis tourné vers les cours que propose Artesane qui sont très complets et idéal lorsque l’on n’a pas le temps de chercher les informations par nous-même.

Vous pouvez également vous inscrire à l’année auprès d’une professeur de couture qui pourra accompagner vos révisions et répondre à vos questions. Christine, la professeur de Rêve à Soie (et également Artesane) propose également un stage plus intensif spécifique à la préparation du CAP sur Paris.

La piqueuse plate

L’examen de couture se déroule sur une piqueuse plate industrielle, avec surjeteuse industrielle également et une presse (fer à repasser professionnel). La piqueuse plate peut faire peur, mais il y a un lieu sur Paris nommé Hall Couture qui propose de pouvoir tester une piqueuse plate à l’heure. Il faut se renseigner pour votre ville auprès d’associations peut être. De mon côté, je n’ai pas pris le temps d’aller essayer une piqueuse plate en vrai, mais j’ai visionné la vidéo d’1h que propose Artesane et qui explique très bien le fonctionnement et nous montre surtout comment l’enfiler ! Une vidéo qui permet de relativiser sa prise en main et m’a beaucoup rassurée.

La plus grosse difficulté

Le plus difficile pour moi a été de gérer le stress de l’examen. Comme beaucoup je pense, cela fait des années que je suis sorti du milieu scolaire et se mettre en condition d’examen provoque du stress que l’on a du mal à contrôler. Pour me rassurer, je suis parti du principe que la couture est un plaisir et que cela doit le rester, même dans le cadre d’une épreuve j’essaie de prendre du recul et d’apprécier ce moment de couture.

Le modélisme

Le CAP couture flou aborde quelques notions de modélisme mais il s’agit surtout de patronnage pour ajouter des marges de couture avec la règle japonaise, fermer des pinces, modifier des pièces en suivant les indications. Il n’y a pas de patrons véritablement à créer, il faut simplement suivre les indications et utiliser un peu de géométrie pour s’en sortir.

La préparation du CAP avec Artesane

Je me suis lancée dans l’aventure du CAP sans trop savoir où je m’embarquais. Artesane m’a permis de comprendre la grille d’évaluation, les éléments demandés, les techniques à connaître… Bref tout ce qui aide grandement aux révisions. Les vidéos Artesane sont bien structurées et passent en revue tous les aspects de l’épreuve d’un point de vue technique. J’ai aussi été beaucoup rassuré grâce aux vidéos car on se sent épaulé et soutenu pendant les révisions.

L’excellent nouvelle depuis quelques jours c’est qu’Artesane et leur professeur Christine de Rêve à Soie vont sortir un livre dès septembre 2019 pour préparer le CAP !! Je vous le conseil d’avance car je pense que c’est vraiment la meilleur décision que j’ai pris pour cet examen ! Une dernière chose pour terminer de vous convaincre… 100% de leurs élèves en ligne qui ont acheté les vidéos de préparation au CAP sont admis !

Et avec mon CAP je fais quoi ?

Le CAP Métiers de la Mode – Vêtement Flou peut vous permettre de postuler dans des ateliers de confection mais la plupart des personnes qui le passent comme moi en candidat libre souhaitent surtout se mettre au défit. Il s’agit de se mesurer au référentiel officiel des métiers de la couture et de juger de ses capacités.

Pour citer l’ONISEP, voici la définition du CAP Vêtement flou :

Le titulaire de ce diplôme est un opérateur intervenant dans la réalisation de produits textiles. Il travaille selon la technique du « flou » afin de réaliser des vêtements souples et déstructurés, par opposition à la réalisation tailleur.
Cet ouvrier qualifié exerce dans des grandes entreprises, des PME ou des entreprises artisanales qui ont une activité dans le prêt-à-porter, le moyen et haut de gamme.
Son activité principale consiste à fabriquer tout ou partie d’un produit (coupe, assemblage, repassage, finition). Il décode des données techniques pour la réalisation d’un vêtement (patrons, plans de coupe). Il organise le poste de travail pour le piquage ou la finition. Il assure une maintenance simple du matériel.
Il contrôle la réalisation du produit fini.
Le titulaire de ce CAP peut s’insérer directement ou envisager une poursuite d’études vers une MC de niveau 5, un bac pro Métiers de la mode ou Métiers du cuir, ou un BP couture flou.

ONISEP

Je suis ravie de l’avoir dans la poche, et même si de nombreuses personnes souhaitent passe l’année d’après le CAP Métiers de la mode – Vêtement Tailleur je crois que je vais m’arrêter là car les techniques spécifiques au tailleur ne m’attirent pas vraiment. Je couds pour construire une garde-robe personnalisé et cela me suffit amplement pour l’instant.

Une envie me trotte dans la tête et je souhaiterai me former au modélisme pour me créer et modifier aisément mes propres patrons mais je vais garder ce prochain défit pour l’année prochaine ;)

J’espère que toutes ces informations seront utiles pour toutes les personnes qui souhaitent relever le défit du CAP. Je vous encourage à vous lancer, vous apprendrez beaucoup et vous ne ferez que grandir votre passion et ça n’a pas de prix !

signature atelier svila

4 commentaires

  1. Répondre
    Ladycarice

    Tout d’abord, bravo pour ton CAP ! Et merci pour cet article détaillé, ton retour d’expérience si positive me donne envie à mon tour de me lancer ce défi.
    Encore bravo et profite bien de ton nouveau diplôme amplement mérité, lorsqu’on voit toutes tes belles réalisations, tu ne pouvais que l’avoir!

  2. Répondre
    Emma

    Sublime ton aventure !
    Merci pour le partage de toutes ces informations qui m’encouragent à passer le pas.

    1. Répondre
      Roxane

      Félicitations ! À relire tes articles, je revis cette formidable aventure …. à laquelle je n’étais plus sûre d’aller quand j’ai reçu ma convocation d’anglais (j’ai pris l’option..histoire d’y aller à fond ). Bonne continuation !

  3. Répondre
    Pauline

    merci pour cet article. je vais me lancer aussi pour la promo 2020. j’ai envie de me mettre au défi et valoriser mon savoir. je n’ai pas très confiance en moi…

Laisser un commentaire