Une robe Amandine en provence

blog-couture-robe-amadine

Cet été je change mes habitudes pour me lancer davantage de défit et notamment celui des robes. Je n’ai pas l’habitude d’en porter et pourtant je les trouve terriblement jolies. Et logiquement j’en porte de plus en plus avec une garde robe qui se rempli de versions bien différentes.

blog-couture-robe-amadine

blog-couture-robe-amadine

La robe Amandine

Étonnamment c’est la première fois que je cousais un patron de la marque Coralie Bijasson. La créatrice propose pourtant des bien jolis patrons tous plus originaux les uns que les autres. Pour cette première j’étais en admiration devant la robe Amandine sans franchir le pas alors qu’elle est déjà sortir depuis un an.
C’était l’occasion parfaite pour me lancer et découvrir la marque pour l’été lorsque sa créatrice m’a proposer de tester ces patrons.
Amandine est une robe au devant assez simple avec une encolure presque bateau, des pinces pour souligner la poitrine, une taille marquée et une jupe froncée. Simple et chic, mais le dos de la robe et ses bretelles croisées donnent à la robe un effet Whaou qui m’a fait craquer.

J’ai été bluffé par la coupe qui tombe joliment sur la silhouette et l’effet dingue qu’elle donne au vu de sa simplicité de réalisation avec seulement 3 pièces à découper pour le tissu principal et une doublure identique.
La pose de fermeture éclair invisible est la seule difficulté de réalisation et le livret d’explications du patron est très bien fait pour accompagner les couturières les plus débutantes.

blog-couture-robe-amadine blog-couture-robe-amadine blog-couture-robe-amadine blog-couture-robe-amadine blog-couture-robe-amadine

La broderie anglaise bleu nuit

J’avais dans mon stock ce coton brodé bleu nuit déniché chez Pretty Mercerie depuis le printemps. Je le gardais précieusement pour un projet qui le tiendrais à cœur tant je le trouvais beau. L’occasion était donc parfaite pour réaliser une petite robe d’été chic en toute simplicité.
Le coton à la tenue idéale pour souligner le haut de la robe qui a besoin d’un peu de maintien du fait que le port du soutien-gorge est simplement impossible avec le dos croisé de la robe.

blog-couture-robe-amadine blog-couture-robe-amadine blog-couture-robe-amadine

Les adaptations du patron

J’ai cousu Amandine dans ma taille habituelle en croisant les doigts pour que cela conviennent n’ayant pas le temps pour réaliser une toile, et le tombé est vraiment bien. La simple petite modifications sur j’ai réalisé a été de créer de petites pinces poitrines (1,5cm de profondeur sur 8cm de longueur) qui partent de l’emmanchure car avec la poitrine cela baillait un tout petit peu.
La longueur de la robe n’a pas été allongée malgré ma taille car j’étais juste au niveau de la taille de mon tissu et j’ai donc décider de faire un ourlet roulé à la surjeteuse pour éviter de la raccourcir avec un ourlet classique et rappeler ainsi les broderies du tissu.

blog-couture-robe-amadine blog-couture-robe-amadine blog-couture-robe-amadine

signature atelier svila

Laisser un commentaire