Nos petits moments #3

the color run

Et voilà le mois d’avril touche à sa fin, il est donc temps pour nous de faire le bilan avec nos petites découvertes, nos petits moments de vie,… du mois.

1- La Color Run de Paris 2015

the color run

Nous avons eu la folle idée de participer à la Color Run qui a eu lieu à Paris le 19 avril. Il faut dire que nous ne sommes pas de grandes athlètes mais que l’on essaie de faire des efforts et finalement même pas peur des 5 km ^^ On doit l’avouer, on ne s’était pas vraiment préparé pour cette course mais avec un super esprit d’équipe, un soleil fabuleux, et une ambiance au top, on se sent poussé des ailes et finalement on franchit la ligne d’arrivée assez facilement.
Et comme vous pouvez le voir, on est reparties bien colorées toutes les deux !

2- Le livre Apprendre à coudre ses vêtements de Charlotte Auzou

Charlotte Auzou

Cela faisait très longtemps que ce livre était sur ma liste, car les nombreuses réalisations sur les réseaux sociaux du perfecto, de la jupe portefeuille ou de la blouse me donnaient très envie ! Et puis à l’occasion de ma fête, j’ai eu le plaisir de le recevoir et une fois entre les mains j’étais définitivement convaincue. Des conseils pratiques, des astuces utiles, de jolis patrons… Un vrai bonheur, j’attends de tomber sur les tissus idéaux et je me lance rapidement dans plusieurs projets que vous retrouverez ici ;)

Petit coup de coeur bis pour le nouveau magazine As You Like qui met en scène la créativité du net sur papier glacé. Je le conseille car c’est un vrai petit bijou particulièrement bien fait !

3- Le film Still Alice de Richard Glatzer et Wash Westmoreland

Affiche Still AliceAvec Julie, nous avons eu un véritable coup de cœur pour ce film. Il retrace l’histoire d’une mère de famille et professeur linguistique émérite à qui on a diagnostiqué un Alzheimer précoce et qui met à rude épreuve les relations entre Alice et sa famille mais aussi avec le monde extérieur. On y découvre le combat bouleversant d’une femme pour rester elle-même alors que la maladie gagne de plus en plus de terrain.

Cela faisait bien longtemps que nous n’avions pas été autant touchées par un film. Il faut dire qu’il réunit tous les ingrédients pour un tel effet, une histoire dramatique, un casting de folie avec un jeu d’acteur poignant. On comprend tout de suite pourquoi Julianne Moore a obtenu l’Oscar de la meilleure actrice (et je ne dis pas ça parce qu’elle est l’une de mes actrice préférées). Cela me donne vraiment envie de lire le roman de Lisa Genova.

signature atelier svila

Laisser un commentaire