Mon Lady Margot version pull

Along avec Anna propose chaque mois des patrons tricot toujours aussi séduisant. Cet automne, je n’ai pas résisté au modèle de gilet nommé Lady Margot avec sa jolie dentelle sur les raglans et sur l’avant.

Lady Margot

Les détails de dentelle et sa coupe droite m’ont fait craquer pour le patron Lady Margot. Mais après un rapide constat, je ne porte (presque) jamais de gilet. Je ne voulais pas tricoter une pièce qui n’allait pas s’accorder à ma garde robe et que je ne porterais jamais. Je n’ai pas baissé les bras, je me suis dit qu’une version pull serait certainement jouable sans rien gâcher du design d’Anna.J’ai étudié le patron et j’ai contacté Anna pour lui demander conseil.

Les adaptations du patron

J’ai choisi de tricoter la taille qui me donnait 5cm d’aisance, mon échantillon étant correct. J’ai souhaité garder la dentelle sur l’avant que j’aime beaucoup, mais on pourrait tout à fait l’enlever aussi si on ne souhaite uniquement garder la dentelle des raglans.
Les étapes1/ commencer le patron en aller retour, comme le patron le précise jusqu’à l’étape où vous êtes censé monter environ 15 mailles (selon votre taille), de chaque côté du gilet avant d’attaquer la dentelle devant.2/ A la place de monter les mailles au début et à la fin du rang, monter simplement toutes les mailles (côte droit + côté gauche) en début de rang, tricoter le rang comme indiqué puis rejoignez en rond à la fin du rang.3/ Vous allez maintenant tricoter en rond en réalisant les motifs de dentelle droit puis gauche avant de faire le tour de chaque rang.4/ L’encolure sera terminé à l’aide d’un icord et permettra donc de maintenir le col et cacher le raccord de votre tricot. Vous pouvez relever 3 mailles sur 4 voire moins pour resserrer le col si vous le souhaitez. Vous pouvez également relever les mailles de l’encolure et tricoter quelques rangs de côte 1/1 pour diminuer le décolleté.
Les pattes de boutonnages ne sont donc pas tricoté (c’est du temps gagné), mais si vous avez peur que la taille soit juste vous pouvez opter pour une taille supplémentaire car cette façon de faire enlève au patron la largeur de la patte de boutonnage.
Et voilà pour le mini tutoriel ! Rien de compliqué et un temps fou gagné car tricoter en rond c’est tout de même bien plus rapide (en tout cas pour moi) qu’en aller retour.C’est agréable de se sentir assez à l’aise pour essayer de faire ce style de petites modifications et cela me motive encore plus à continuer à tricoter ma garde robe.

La laine Eden cottage yarns

Mon pull a d’autant plus de valeur à mes yeux, car j’ai acheté ces 4 superbes écheveaux de la marque Eden Cottage yarns lors de mon petit séjour londonien début septembre chez Loop. Une très jolie boutique pleine à craquer que l’on a envie de dévaliser. J’ai succombé à la base Hayton 4ply composé de 80% Merinos, 10% Cachemire et 10% Nylon, dans le coloris Rambling Rose. Un vieux rose très doux et légèrement nuancé. En boutique il y avait 3 écheveaux totalement identique et un petit dernier d’un autre bain un peu plus clair. J’ai tout de même tenté le coup en me disant que le dernier écheveau serait peu entamé et me servirai à tricoter le bas des manches et du corps.

Il a connu quelques rebondissements, car j’ai commencé par tricoter tout le corps, puis j’ai attaqué les manches. A la fin de la première manche, j’ai commencé mon quatrième écheveaux plus clair et sans surprise on apercevait bien la démarcation. Juste en dessous du coude, j’ai commencé à alterner ma fin d’écheveau avec mon nouveau plus clair pour faire une sorte de dégradé et terminer par les côtés torses uniquement avec le plus clair. Puis j’ai pris la décision de détricoter entièrement les côtés torses du corps du pull pour reprendre la laine plus foncée pour tricoter la seconde manche, puis faire le dégradé sous le coude jusqu’au poignet et terminer les côtes uniquement avec l’écheveau plus clair.

Après avoir tricoté les deux manches, j’ai donc tricoté une nouvelle fois les 5 centimètres de côtés torses 1/1 sur le corps du pull. Après mon rabattage à l’aiguille du corps, je me suis attaqué à la dernière finition de l’encolure. Le patron précise de remonter toute les mailles puis de couper le fil pour ensuite tricoter un icord. J’ai préféré faire à la manière de mon pull Secret et en suivant cette technique, c’est à dire relever les mailles au fur et à mesure que l’on tricote l’icord. Pour cela j’ai relevé environ 3 mailles sur 4 pour que l’encolure se tienne mais garde tout de même sa forme très féminine.J’ai essayé le pull juste avant de le bloquer et il était vraiment parfait Par contre après son blocage et sans avoir tiré dessus, il s’est un peu agrandi, mais il est toujours très agréable à porter et me convient.
Le résultat me plait beaucoup et me met en confiance pour continuer à tricoter des modèles avec de la dentelle car j’adore le porter.

Récapitulatif du pull

signature atelier svila

6 commentaires

Laisser un commentaire