Camélia et ses rayures

blog-couture-robe-camelia

Décidément cet été j’ai beaucoup cousu de robes ! Et je ne m’en lasse pas, même si cela devrait être la dernière création estivale avant de penser sérieusement à la rentrée.
C’est également la découverte du nouveau site Wissew qui se propose de regrouper des patrons de jeunes marques de patrons modernes en version digitale.

blog-couture-robe-camelia blog-couture-robe-camelia blog-couture-robe-camelia

La robe Camélia

Le site Wissew propose les patrons de quelques jeunes créateurs et créatrices pour le moment, avec au total une vingtaine de patrons accessibles à l’achat. Le site m’à proposé d’en sélectionner un pour tester le format et me coudre une pièce estivale. Je n’ai pas résisté à la robe Camélia de la créatrice Florence Fernandez et son joli dos ouvert sur un gros noeud. Idéale pour les fortes chaleurs et avec un esprit entre le chic et le bohème, cette robe a déjà fait parler d’elle sur les réseaux ces derniers jours.
L’avant de la robe est assez simple avec ses bretelles, sa taille marquée et sa jupe froncée, puis on découvre son dos très ouvert avec ce gros noeud presque enfantin qui plait tant dans ce modèle.

blog-couture-robe-camelia blog-couture-robe-camelia blog-couture-robe-camelia blog-couture-robe-camelia blog-couture-robe-camelia

Le jacquard rayé

J’ai tout de suite aimé ce modèle de robe, mais je ne l’ai imaginé que dans ce jacquard fin rayé avec des fils argent et orange fluo déniché chez Les Coupons de Saint Pierre. Fluide et fin, ce jacquard est parfait pour le modèle, car il prend de l’ampleur avec les plus mais pas démesurément et il est très agréable à porter et fin pour ce qu’il reste de l’été. Privilégiez une cotonnade pour garder la coupe de la robe, mais vous pouvez vous amuser sur les motifs ou ajouter de la dentelle pourquoi pas.

blog-couture-robe-camelia blog-couture-robe-camelia blog-couture-robe-camelia blog-couture-robe-camelia blog-couture-robe-camelia

Les adaptations du patron

Je dois dire que les explications ne m’ont pas totalement convaincues, c’est pourquoi j’ai décidé de suivre mes habitudes de montage et y aller avec ma logique. Pour commencer, j’ai réalisé les pinces du haut devant et de sa doublure, puis les bretelles. Ensuite, j’ai assemblé les côtés du devant avec les pièces du noeud du dos (de même pour la doublure), puis j’ai assemblé le haut avec le tissu principal et la doublure tout autour (en n’oubliant pas se glisser les bretelles aux emplacements indiqués sur le patron). Ainsi tout le haut de la robe était assemblé et il ne restait plus qu’à coudre le bas.
J’ai ajouté une ceinture sur l’avant et pour cela, j’ai assemblé les deux faces de la ceinture devant au haut puis la jupe devant en réalisation des fronces puis avec un point de couture à la main pour refermer la doublure de la ceinture sans surpiqûres visible à la machine. Pour le dos de la jupe, j’ai assemblé les deux pans de la ceinture par l’un des deux longs côté, puis assemblé à la jupe préalablement froncée, et pour finir passé l’élastique dans la coulisse. Puis j’ai ajusté la taille de l’élastique, et cousu ensemble le devant et le dos de la jupe, et pour finir l’ourlet.
J’espère avoir pu vous aiguiller ou vous aider si le montage proposé ne vous paraît pas naturel.

J’ai réalisé le patron en taille L et cela tombe parfaitement pour ma taille 40 habituelle, je regrette juste le peu de taille proposé dans le patron même si vous pouvez jouer avec l’élastique arrière de la jupe et le fait de réserver davantage le noeud dans le dos.
Malgré ces petits moins qui m’ont un peu chagriné et son prix plutôt élevé de 14€ en pdf, la petite marque se lance et va encore progresser c’est normal, affaire à suivre ;)

blog-couture-robe-camelia

signature atelier svila

Laisser un commentaire