Une blouse Emma immaculée

blog-couture-emma-zoe
Place à la rentrée sur le blog, version chic avec une jolie blouse blanche et son petit détail de dentelle. Vous savez que j’ai beaucoup de mal à résister à des jolies blouses, et cette fois encore j’ai cédé au nouveau patron de Coralie Bijasson et sa marque C’est moi le patron !
blog-couture-emma-zoe blog-couture-emma-zoe blog-couture-emma-zoe

La blouse Emma

Cette saison on voit partout fleurir dans les magasins des blouses à manches ballon et bas de manche resserrés avec un large poignet. Féminine et avec un petit côté rétro sage, ce style est pile dans la tendance Victorienne ! Emma est une blouse ample aux manches ballon et aux poignets large fermés par 5 petits boutons. Le patron propose une déclinaison avec une large ceinture pour marquer la taille, ou sans ceinture, à raccourcir de quelques centimètres pour un plus joli tombé. Son encolure ronde classique et sa coupe permettent toutes les excentricité en terme de tissu et de détails.
Les explications de Coralie sont limpides et bien illustrées de schémas pour accompagner votre moment couture. J’ai choisi de ne pas réaliser la ceinture pour une coupe droite plus simple et passe partout.
blog-couture-emma-zoe blog-couture-emma-zoe blog-couture-emma-zoe blog-couture-emma-zoe blog-couture-emma-zoe blog-couture-emma-zoe

Le crêpe de viscose blanc

La recherche d’un joli crêpe uni de belle qualité n’est pas si facile, mais j’avoue ma préférence pour la boutique en ligne Eglantine & Zoé, qui propose un large choix de coloris dont je ne suis jamais déçu. J’ai opté pour un crêpe de viscose blanc edelweiss, fin et souple mais à peine transparent (on n’aperçoit pas mes sous-vêtement c’est la bonne nouvelle). Très agréable à porter et parfait à coudre car il ne glisse pas, je n’ai pas eu  à amidonner le tissu pour le dompter sans problème. Il se froisse un peu comme beaucoup de crêpe mais c’est tout à fait raisonnable même en fin de journée.
Pour ajouter une petite touche d’originalité au modèle, comme j’avais décidé d’enlever la ceinture, j’ai ajouté un galon fin de dentelle blanche de 6 centimètres de large déniché chez Pretty Mercerie, que j’avais dans mon stock depuis plus d’un an. Je suis ravie d’avoir trouvé le moyen de mettre en valeur cette dentelle et ajouter cette note en plus au modèle encore plus joli en vrai qu’en photo qui ressort écru alors qu’il s’agit d’un blanc cassé. Lorsque je porte la blouse sur une veste ouverte, cela est vraiment très élégant, je referais cette petite customisation sur d’autres cousettes.
Pour les poignets, j’ai d’abord recherché des boutons doré, mais je n’ai rien trouvé près de chez moi de pas trop clinquant. J’ai donc choisi d’aller dans l’originalité et j’ai cousu des petits boutons en plastique satiné de couleur rouille qui tranche bien avec le blanc immaculé de la blouse mais correspond tout à fait avec les coloris que j’aime cette saison.
blog-couture-emma-zoe blog-couture-emma-zoe blog-couture-emma-zoe blog-couture-emma-zoe blog-couture-emma-zoe

Les adaptations du patron

J’ai réalisé la blouse Emma en taille 40,  ma taille habituelle et je dois avoir qu’elle est un peu grande. J’aurais sans problème pu coudre une taille 38, mais c’est aussi le fait de ne pas la ceinturer qui garde l’ampleur du modèle. Je n’ai pas rallongé les manches malgré ma taille et c’est très rare pour le souligner, alors attention aux petits gabarits si vous ne voulez pas avoir des manches vraiment trop longues. Comme j’ai supprimé la ceinture, le modèle a été coupé dans 1,5 mètre de tissu au lieu des 2,40 mètres préconisé avec la ceinture. J’ai également raccourci de 5 centimètres la longueur de la blouse pour qu’elle m’arrive à une hauteur normale.
blog-couture-emma-zoe
signature atelier svila

2 commentaires

Laisser un commentaire