Azur & cachemire

Mes envies de jolies robes reviennent avec le soleil du printemps. Je prends de plus en plus de plaisir à coudre des robes et je sens que cette année je vais les multiplier. Pour cette nouvelle robe, le point de départ a été le tissu sur lequel j’ai flashé avec son petit imprimé cachemire fin qui change de mes habitudes et ses fines lignes lurex. J’ai tout de usité imaginé une robe mais c’est finalement une chemise qui est la base de cette nouvelle création.

La chemise Azur

Azur est le dernier patron de la marque Atelier Scämmit qui est vraiment une de mes marques de patron chouchou car je ne suis jamais déçu du rendu final et des finitions proposé par Johanna la créatrice. Azur est une chemise avec de nombreuses déclinaisons possible dont différents col victorien ou cavalier, des manches ¾ ou longues avec poignets classique de chemise, ajout de volant ou patte boutonnée. Des coutures anglaises sont proposé comme à presque chaque patron chez Atelier Scämmit et une prise en fourreau pour l’empiècement dos doublé pour des finitions plus que parfaites.

Le crépon de viscose rayures lurex

Comme souvent, j’ai flashé aux Coupons de Saint Pierre sur une nouveauté estivale, le crépon de viscose imprimé avec de fines rayures lurex. Une matière fluide, délicate, à l’aspect crépon qui sera parfait pour la belle saison. Uni ou imprimé mon cœur balance, mais j’ai craqué pour l’imprimé cachemire sur fond noir que je trouve délicat et passe partout avec un perfecto noir par exemple.

Le tissu a la particularité de se rétracter en largeur en le passant à la machine à 30° mais il retrouve son aspect classique après repassage. Il est agréable à porter malgré le lurex qui peut faire peur.

Les adaptations du patron

J’ai réalisé Azur version robe en suivant ma taille habituelle chez Atelier Scämmit et en suivant les instructions du livret (sans la vidéo pour une fois). Ce n’est pas la première chemise que je couds et j’avoue que je n’ai plus tellement besoin des explications à part un premier survole du livret avant de commencer.

Il n’y a pas de difficulté particulière si on maîtrise le montage d’une chemise classique, avec simplement l’ajout de quelques fronces au niveau de la couture d’épaule. Le rendu est chic et s’adapte à tous les tissus pour des versions très différentes.

J’ai allongé de 8cm supplémentaire le bas de la robe en plus des instructions du patron pour un tombé assez long sur ma silhouette. Nul besoin de poser des boutons jusqu’en haut car j’avais surtout envie de la porter col ouvert et également sur le bas je ne pense pas fermer les derniers boutons pour un rendu moins strict. Agréable à coudre et à porter, je la garde dans un petit coin de ma tête si j’ai une autre envie de robe-chemise cet été.

signature atelier svila

1 commentaire

Laisser un commentaire