L’Atelier Pigeon-Coq

Au fil du temps, j’ai expérimenté de nombreux projets couture et DIY mais une chose me manquait vraiment… le sac ! Il faut savoir que je suis dingue de sac, enfin surtout il y a quelques années j’avais tendance à les collectionner. Depuis que je me suis mise à la couture, j’ai beaucoup diminué la quantité, mais j’ai toujours cette même passion !

J’ai découvert l’atelier Pigeon Coq sur Instagram et leur atelier de confection de sac avec des cuirs de très très belle qualité durant un atelier de 4h. Les modèles proposés sont tous aussi beaux les uns que les autres, et on peut les personnaliser avec le choix du cuir, des couleurs, des formes, et des options de fermoirs et décoration en métal. Il y en a pour tous les goûts et les modèles ultras tendance sont parfaits pour un événement mais tout aussi canon pour le quotidien.

J’ai eu la chance de participer à un atelier pour confectionner mon sac de rêve et je vous emmène avec moi au fil des 4heures pour découvrir les petits secrets de cet atelier parisien.

Je crée mon sac en cuir DIY

J’arrive 5 minutes avant l’heure à l’Atelier et je suis tout de suite accueilli par l’animatrice très souriante qui nous invite à nous débarrasser de nos affaires et nous installer tout doucement. L’Atelier est très lumineux avec ces grandes vitrines sur la rue et la déco ultra tendance et même agrémenté de quelques plantes tombantes pour une atmosphère chaleureuse. On s’y sent bien, avec l’odeur du cuir et entouré de très jolis sacs sur des étagères.

Le choix du modèle

Avant de débuter l’Atelier, nous devons choisir le modèle de sac que nous souhaitons réaliser. Place à Léo, Loulou, Charlotte, Zoé, Sienna, Charlie ou Nadine dans différents format et finitions. J’hésite entre la forme seau de Sienna et l’aspect ultra pratique de Nadine, et mon cœur balance finalement pour Nadine que je trouve ultra bien pensé.

Le choix des matières

Ensuite, nous devons sélectionner les matières qui constitueront le sac, c’est à dire les cuirs version lisse, grainé, vernis ou daim dans de très jolies couleurs. Je craque rapidement pour la couleur camel qui m’obsède en ce moment et je l’associe avec un cuir grainé doré absolument canon ! J’ai déjà en tête les petits accessoires et fermoirs dorés qui lui iront si bien.

On crée les trous pour l’asemblage

Puis, à l’aide de gabarit en plastique, on vient reporter avec un stylo les marques qui seront les futurs trous grâce auxquels nous allons coudre notre sac. Une fois les marques effectuées, on vient un à un trouer tous les quelques millimètres à l’aide d’une pince à poinçonner. On s’applique et on prend son temps, car chaque étape est importante pour obtenir un sac avec de jolies finitions.

L’ambiance de l’atelier est détendu et l’animatrice nous sert une boisson chaude (à volonté) avec quelques petits gâteaux au centre de la grande table. On est véritablement pris par la main et accompagné à chaque étape pour comprendre ce que nous faisons. Les étapes varient pour chaque participants car chaque sac est différents avec ces spécificités.

On choisit les options de notre sac

On va s’attaquer ensuite aux options tels que la poignée sur Nadine que l’on vient fixer à l’aide rivets dont on choisit la couleur et la taille en fonction de ses envies. On vient également coller une partie du haut du soufflet du sac et fixer les oeillets pour y glisser plus tard la chaine. Une grande table le long du mur permet d’effectuer les étapes délicates avec le marteaux et tous les outils spécifiques professionnels.

On sélectionne ensuite la fermeture du sac que l’on souhaite et que l’on vient fixer en le visant sur le sac. J’ai opté pour du doré bien sûr mais de nombreuses options sont possible ! La chaîne est aussi essentielle pour le look du sac et doit pouvoir s’associer avec le fermoir.

L’assemblage = La couture à la main

On passe enfin à l’étape de l’assemblage du sac à l’aide d’une couture à la main. Il s’agit d’une technique de sellerie simplifié à l’aide de deux aiguilles que l’on glisser dans le même trou de façon croisé pour obtenir une couture solide. Le fil est également spécifique car il est ciré pour que la couture soit plus solide et imperméable. Il n’est pas du tout nécessaire de savoir coudre à la main pour l’atelier, car l’animatrice nous explique la technique spécifique et on prend son temps pour en venir à bout et avoir de belles finitions.

Pour la dernière étape, on pense à customiser son sac à l’aide de rivets, de trou pour former des graphismes sur le sac. On peut également ajouter des petits accessoires dorés pour les bords du rabat voire laisser libre cours à son imagination pour un sac ultra personnalisé.

Les 4 heures sont passés à la vitesse lumière, et chaque participantes vient à bout de son sac au fur et à mesure. On en profite pour prendre quelques photos et se souvenir de nos belles créations à l’Atelier. J’en suis sorti la tête dans les nuages et j’ai énormément apprécié ce moment hors du temps dédié à la création, sans oublier le résultat que j’adore !

Les milles options possibles nous donnent vite envie de revenir à l’Atelier pour compléter notre collection ! On devient vote accro au Pigeon-Coq ;)

Petit résumé de l’Atelier

  • On choisit la forme du sac que l’on veut créer
  • On choisit les cuirs et coloris
  • On commence à former les trous
  • On accessoirise (fermoirs, rivets)
  • On couds à la main
  • On porte fièrement son sac DIY !

Vous êtes tenté par l’aventure Pigeon-Coq ?

signature atelier svila

1 commentaire

Laisser un commentaire