Mademoiselle Joséphine

Le plus beau jour de sa vie. Cette fois-ci ce n’est pas le mieux, mais celui d’une amie qui m’est chère et pour laquelle j’ai endossé le rôle de demoiselle d’honneur. Une belle aventure et une parallèle à mon mariage dans moins de 2 mois maintenant.

Pour cette occasion très spéciale, il me fallait une robe spéciale ! Le mariage s’est déroulé le dernier week-end d’août en Lorraine et depuis quelques mois j’étais à la recherche d’une robe longue et simple mais avec de jolis détails.

Mademoiselle Joséphine

Depuis l’année passée j’avais repéré le modèle de robe nommé Mademoiselle Joséphine sorti chez P&M patterns alias Papillon et Mandarine. J’avais d’ailleurs acheté le patron, sans trouver le temps ni de tissu adéquat.

J’ai fait le tour des modèles de robes qui pourrait me plaire et je suis vite retombé dessus, surtout suite à la version de présentation avec l’option dos nu et très longue sur les chevilles.

La taille de Joséphine est bien marquée par une ceinture à la forme originale et arrondi soulignant ainsi la poitrine, et possède un joli décolleté V profond et une jupe froncée. J’ai ajouté les petits mancherons volantés du top Syracuse de Anne Kerdilès couture pour un effet un peu plus large et non froncée par rapport à celui proposé dans le patron.

L’option dos nu est idéale pour un grand événement surtout si la température monte au fil de la soirée. J’ai bien sûr allongé le patron pour obtenir une longueur cheville et pouvoir la porter avec une belle paire de talons.

Le crêpe de viscose Storm

Le thème de couleur était le bleu, et je me suis vite orienté vers le crêpe de viscose Storm, un bleu clair grisé de chez Atelier Brunette. Une couleur douce et élégante et au joli tombé fluide et lumineux. Pour souligner les courbes de la ceinture, j’ai ajouté un passepoil coloris off-white également de chez Atelier Brunette en crêpe pour ne pas rigidifier le résultat.

Le tombé du crêpe est parfait et la couleur très estivale, par contre il a tendance à se froisser rapidement ce qui est un peu dommage. Pourtant c’est un vrai bonheur à coudre car il ne glisse pas lors de la couture et marque assez bien les fronces.

Les adaptations du patron

J’ai suivi le tableau des tailles et réalisé ma taille habituelle. Le tombé est parfait et j’ai simplement fait quelques ajustements de style. J’ai tout d’abord choisi de prendre les mancherons du top Syracuse d’Anne Kerdiles couture que je préfère car plus large et non froncé par rapport à la version proposée dans le patron.

Le haut est entièrement doublé devant et dos pour de plus jolies finitions et avoir un peu plus de tenue. J’ai opté pour l’option dos ouvert en suivant les explications du patron bonus. La ceinture est ourlée d’un passepoil et également doublée avec finitions à la main pour éviter les surpiqûres sur l’endroit. La longueur est également allongée pour s’adapter à mon 1,78m et la robe est fermée par un zip invisible au dos.

signature atelier svila

4 commentaires

  1. Répondre
    Michèle

    SUBLIME !!! Quelle classe ! Cette robe est magnifique et ce modèle vous va vraiment très bien.
    Félicitations !

Laisser un commentaire