So hippie en Aniline


Parfois, il y des modèles qui à la base ne correspondent pas forcément à mon style mais qui me donnent tout de même envie de les réaliser car tout de suite je les imagine dans une tenue bien précise. 

Ce fut le cas avec la robe Aniline de Made in me Couture que Caroline m’a gentiment proposé de tester. A la base longue et dans un esprit « So 70’s », elle correspond plus au style de Julie. Mais moi je l’ai vu plus courte, portée avec un long gilet pour coller à mon style plus classique mais avec un esprit « cool ».

robe-aniline-ateliersvila3

J’ai donc réalisé la robe dans ce super crêpe graphique rouge au fond bleu marine très foncé. Il réunit tout ce que j’aime, une qualité de dingue, super agréable à coudre et à porter mais il est surtout made in France. Pile dans ma volonté de faire attention à la provenance de mes tissus. Depuis quelques mois, Aniline nous propose des tissus Made in France et sa gamme s’étoffe de plus en plus. Je tiens vraiment à la remercier, car mine de rien peu de boutiques se lancent dans cette aventure.

robe-aniline-ateliersvila3

robe-aniline-ateliersvila3

Si vous ne connaissez pas les patrons de Made in me Couture, ceux vendus en format pochette donc thermocollant. C’est à dire que l’on vient coller le patron sur le tissu à l’aide de son fer à repasser, on découpe puis on décolle. C’est super pratique et cela n’abîme pas le tissu. Même si je trouve la technique super, j’ai eu un petit souci pour cette robe, mon appartement était trop petit pour tout étaler ^^. Du coup, je n’ai pas eu le choix que de pré-découper mes pièces, ce qui au final m’a permis de réduire directement la longueur de la robe. 

robe-aniline-ateliersvila3

robe-aniline-ateliersvila3

Une fois cette étape passée, on sort la Mac et là, tout roule comme sur des roulettes. On commence par les pinces puis on assemble les côtés et les épaules. On monte les manches puis on vient fixer les parmentures. J’ai posé un biais sur la partie extérieure des parmentures pour de jolies finitions. Pour fermer ma robe, j’ai posé un cordon sur l’intérieur et un autre à la pointe de décolleté d’un des deux pans. Ensuite j’ai voulu une fermeture bouton pour l’extérieur.

signature melanie

FacebookTwitterPinterestEmail

1 commentaire

  1. Bonjour,

    Très jolie interprétation de la robe aniline. Pourriez-vous m’indiquer le métrage qui vous a été nécessaire pour la réaliser ?
    Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *